startup-a-vendre-820px-x-400px

Votre startup n’est pas encore créée que vous pensez déjà à la vendre ?

Bien avant de démarrer une activité entrepreneuriale, certains fondateurs ont déjà en tête une stratégie de sortie. Que vous vendiez des livres, un drone révolutionnaire ou tout autre service, penser à vendre sa startup avant même que celle-ci ne soit créée peut parfois faire la différence entre échec et réussite.

Envisager un rachat permet d’asseoir votre vision, mais surtout de vous inscrire rapidement dans une réalité économique

Vous souhaitez revendre votre startup dans 7 à 8 ans ? Bravo, d’autant plus que cet ambitieux objectif va poser un cadre sur vos objectifs à long terme, mais également à moyen et court terme. On a pour coutume de dire que les startups ne réalisant pas 10 millions de francs (dollars ou euros peu importe) de chiffres d’affaires passent généralement en dessous du radar des potentiels acheteurs. Si ce chiffre d’affaire est votre objectif à 8 ans, il ne vous reste plus qu’à envisager un plan d’action sur la durée qui vous permettra de l’atteindre. Un objectif en terme de chiffre d’affaires est un exemple parmi tant d’autres. Peu importe l’objectif visé, si celui-ci vous permet d’atteindre de nombreux milestones et de valoriser au mieux votre startup, vous serez d’autant plus gagnant et satisfait. Le but restant toujours de négocier la vente de votre startup au prix se rapprochant le plus de votre estimation. Penser à une sortie dès les premiers jours, et décliner cette sortie en objectifs quantifiables vous permettront en tant qu’entrepreneur de vous concentrer sur la croissance quotidienne de votre startup tout en ne perdant pas des yeux vos aspirations à long terme.

Vous allez rationaliser vos besoins en financement et maximiser l’utilisation de votre capital

Si vous comptez vendre à terme, vous allez faire en sorte de minimiser la perte de contrôle de votre startup afin de maximiser la plus-value lors de la cession de votre pépite. Vous aurez besoin de fonds mais comme tous, vous réfléchirez à deux fois avant d’abandonner une partie de votre capital. Souhaitez-vous avoir une grande part d’un petit gâteau ou une plus petite part d’un gâteau énorme ? En tout cas si cette question commence à hanter vos nuits (et vos journées) c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Il n’y a malheureusement pas de réponses parfaites ou de solutions miracles. Ce qui est sûr en revanche, c’est que vous ferez bon usage de chaque centime obtenu contre une partie de votre bébé (je parle de votre startup bien sûr). Vous aurez à cœur de faire le maximum avec le capital si chèrement obtenu. Cet etat esprit vous amènera à bien définir vos besoins de financement à chacune de vos levées de fonds, à différencier les dépenses et investissements essentiels d’autres postes superflus mais surtout à orienter votre développement afin de générer des revenus le plus rapidement possible. En bref vous prendrez des décisions économiques rationnelles et censées, ce qui ne fera qu’accroitre la valeur de votre startup, le jour J.

La valorisation de startups n’aura plus de secrets pour vous

Toute chose à un prix et en ce qui concerne votre startup celui-ci sera déterminé par la valorisation que les investisseurs en feront. Bien comprendre les modèles de valorisation vous permettra non seulement de mieux négocier vos différents tours de financement mais également de mieux apprécier et argumenter le potentiel de votre startup à l’occasion d’une vente.

Avoir un scénario de sortie dès vos débuts vous incitera à vous intéresser aux différents modèles de valorisation au plus tôt. Plus que la valorisation vous réaliserez que ce sont certaines clauses du pacte d’actionnaires qui peuvent le plus diluer votre participation dans le capital. La valorisation d’une startup n’est pas un exercice aisé et il l’est d’autant moins pour les toutes jeunes sociétés ou celles qui ne sont pas encore créées. L’important est de comprendre les mécanismes de valorisation et les différentes méthodes que vous pouvez appliquer en fonction de votre stade de développement. Le sujet est vaste et nous traiterons dans un prochain article des clauses de dilution et des différentes méthodes de valorisation.

Dans tous les cas, il n’est jamais trop tôt pour penser à une sortie. Cet état d’esprit a le mérite de vous conditionner à réussir votre aventure entrepreneuriale. Que vous atteigniez votre objectif de revente ou non, vous ne pourrez que ressortir enrichi d’une telle expérience.

2 commentaires sur “Votre startup n’est pas encore créée que vous pensez déjà à la vendre ?

  1. Bonsoir,
    Nous avons développé un concept novateur dans le domaine de la location immobilière touristique. La société est structurée et le concept est prêt à être commercialisé.
    Je vous remercie de me contacter afin de vous présenter le concept que nous souhaitons mettre en vente.
    Meilleures salutations.
    Philippe

    1. Bonsoir Philippe,

      Nous vous contacterons dans les plus brefs délais afin de fixer un rendez-vous.

      Bien cordialement

      L’équipe Bee Invested

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *