maximiser-820px-x-400px

Maximiser sa première levée de fonds en 5 points

Les pièges à éviter lors de l’utilisation des premiers fonds levés sont nombreux. Etre entrepreneur ne signifie pas forcément être à l’aise avec l’établissement ou le suivi d’un budget ou de son allocation. L’un des plus grands dangers qui guette un fondateur qui vient de lever des fonds est de dépenser de manière inconsidérée le capital récemment acquis.

1. Une équipe diversifiée

Le recrutement doit être votre premier poste d’investissement. Il est très rare que des fondateurs réunissent 100 % des compétences nécessaires pour mener à bien leur projet. Réunir des profils différents est essentiel ; un marketer, un technicien, un développeur d’affaires et toute personne dont le profil peut vous aider à développer rapidement votre startup. Ceci dit embaucher les « bons » premiers salariés n’est pas aisée, et une erreur de recrutement peut parfois avoir des conséquences lourdes dans la jeune vie de votre startup. Il est plus judicieux de tester les compétences de chacun en situation réelle avant de s’engager sur un contrat de travail à durée indéterminée avec potentiellement une prise de participation au capital. Privilégiez indépendants et freelances, le crowdsourcing ça sert aussi dans ce cas précis.

2. Le prestige devra attendre

Avez-vous vraiment besoin de ces beaux locaux design en centre ville ? La tentation est grande, mais est-ce que votre argent ne serait pas plus utilement dépensé autrement. Vous n’en êtes encore qu’à vos débuts et avez peu de visibilité sur la façon dont votre startup va croitre en terme de revenus et d’effectifs. Ce magnifique bureau sera peut être trop grand pour l’année à venir et trop exiguë pour les suivantes. Difficile et périlleux de s’engager sur un bail à long terme avec si peu de visibilité. Optez pour les solutions d’espaces de bureaux partagés flexibles ainsi que les espaces de co-working. Votre budget évoluera avec vos besoins, et attendre un peu le bureau de vos rêves ne vous fera que l’apprécier d’avantage.

3. Des objectifs clairement définis

Fixez-vous des objectifs quantifiables et atteignables en fonction de votre stade de développement. Vous venez de lever des fonds alors que votre projet n’est encore qu’une idée ? Faites en sorte que ce financement vous permette de mettre au point votre prototype ou MVP. Si celui-ci est déjà prêt, la levée de fonds doit vous permettre de commercialiser votre produit. Si le but d’une entreprise est de générer des revenus rapidement, votre préoccupation première peut très bien être d’accroitre le nombre de vos utilisateurs sans forcément chercher à monétiser. Vos objectifs dépendront bien sûr de votre produit et de votre stratégie de pénétration du marché.

Ce qui compte c’est que le capital fraichement reçu vous aide à atteindre des jalons significatifs. Cette capacité à délivrer des résultats ne pourra que vous aider à rassurer et convaincre vos investisseurs lors du prochain tour de table.

4. Vos investisseurs sont vos partenaires

Vos investisseurs vous ont fait confiance alors que l’avenir de votre startup est encore plus qu’incertain. Le minimum que vous puissiez faire est de communiquer efficacement avec eux.

Gardez les informés des évènements importants de la vie de votre entreprise. Faites leur parvenir un rapport d’activité périodique, peut-être pas mensuel mais au minimum trimestriel pour qu’ils puissent juger des avancées réalisées.

Vous êtes face à une décision stratégique ou à un problème complexe ? N’hésitez pas à solliciter vos investisseurs. Leurs points de vue vous feront peut-être entrevoir une solution à laquelle vous n’aviez pas pensé. Dans tous les cas, la décision finale vous reviendra mais nul doute qu’ils apprécieront de faire partie intégrante de votre startup. Si vous venez de lever des fonds, il y a de fortes chances que vous soyez amené à en lever d’autres dans les 18 prochains mois. Maintenir une communication professionnelle et régulière avec vos premiers investisseurs fait souvent la différence afin de les convaincre d’être présent lors du prochain tour de table.

5. Last but not least travailler, travailler et toujours travailler

La première levée de fonds est souvent une occasion pour les fondateurs de se verser leur premier salaire. Cette récente augmentation marginale de votre pouvoir d’achat peut vous apporter un petit confort qui vous a certainement manqué.

Gare à ne pas transformer les fonds récemment levés en oreiller de paresse qui ne pourrait que vous mener à la banqueroute. Ayez toujours faim de challenges et ne vous reposez pas sur vos acquis. Une levée de fonds ne doit pas être considérée comme une fin en soi mais uniquement comme un moyen de financer vos ambitions. Inutile donc de se gargariser ou de célébrer à outrance la levée de fonds récemment bouclée. Le plus dure reste devant et vous aurez tout le temps de vous adonner aux festivités une fois que vous aurez rencontré votre marché.

Crédit photo: Rashmie Jaaju / Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *